Voyage en Asie 2019

17 janvier 2019

Une semaine de célébrations et de rencontres

Bonjour, 

 J’espère que vous allez bien.  Comme je vous l’écrivais dans le dernier post, les fêtes de Pongal mettent la ville et les familles sens dessus dessous.  Tout le monde fait la fête, se souhaite « Happy Pongal » dans les rues, au restaurant. Un peu comme dans notre univers avec la nouvelle année. 

 Mardi, j’ai vécu une journée pleine de joie, de partage, de sourires, de chants, de danses, de musique, de couleurs et de démonstrations sportives. Tout ça dans la bonne humeur et avec une organisation remarquable. Tous les salariés du Volontariat s’étaient mobilisés pour cette journée, dans les répétitions pour que les spectacles de danse soient au point, dans l’entraînement des enfants pour réussir les figures de Silembal (sorte d’art martial avec des bâtons) et autres acrobaties, ou encore dans la préparation du délicieux Pongal (riz cuit au lait avec de la cannelle et à la cardamone) ou le repas pour la centaine de personnes qui assistaient à ce Festival à la ferme de Tuttipakam.

IMG_0636

IMG_0779

IMG_0793

IMG_0821

IMG_0823

 

Mercredi, 3e jour des fêtes, est consacré à la célébration des animaux qui permettent les récoltes. C’est la raison pour laquelle ils décorent les vaches, les veaux et les font défiler dans les rues. Dans certains villages, il y a des courses de vaches - un peu comme dans le Pays basque -, et les jeunes Indiens adorent ça.

IMG_9969

22463886-25158348

images

 

Aujourd’hui jeudi, c’est le 4e et dernier jour des fêtes de Pongal. Cette journée est réservée à la célébration et au partage en famille, avec les amis, les voisins. Des gâteaux, bonbons, douceurs sont échangés, les enfants font claquer des pétards (ils adorent ça !). 

 

IMG_0853

IMG_0858

Demain la vie reprendra son cours après ces 4 jours de liesse. 

J’ai commencé depuis quelques jours les cours de yoga avec Gheerish, le professeur.  Les cours durent entre 1h30 et 2 heures selon l’humeur et la fatigue de Gheerish. Après une période de réveil des différentes parties du corps, il alterne les postures, les salutations au soleil avec des exercices de respiration, sans oublier le pranayama, le contrôle du souffle qui est l’énergie vitale pour tout yogi qui se respecte ;-)).  A l’issue de ces séances de yoga, on se sent bien, croyez moi, plein d’énergie !… comme après une séance de chant. 

Je vous envoie donc un peu de cette belle énergie pour vous réchauffer ! 

Demain matin je reprends le chemin du volontariat pour les traductions et pour les photos des enfants.  

A très bientôt, je vous embrasse,  

Peggy 

P1080189

IMG_0693

IMG_0694

IMG_0692

 

 

Posté par Peggy Mouriaux à 12:49 - Commentaires [6] - Permalien [#]


11 janvier 2019

Une première semaine bien dense

Bonjour, J’espère que vous allez bien et que l’hiver est supportable pour vous, où que vous soyez. 

Ici les températures avoisinent les 30° dans la journée mais c’est l’hiver et pour les enfants, il fait froid. Certains d’entre eux portent des bonnets et des gilets pour ne pas tomber malade. 

La première semaine à Pondichery se termine. Une semaine un peu particulière car Pondichery a vécu deux jours de grève consécutifs.  Je n’ai pas réussi à savoir si c’était une grève concernant tout le pays ou uniquement le Territoire de Pondichery. Contre le Premier Ministre et ses décisions budgétaires ayant un impact certain sur les petits salaires,  cette grève a été très suivie que ce soit par les magasins et les restaurants. Tout était fermé à Pondichery. Les rues étaient calmes, silencieuses. Mais il me faut préciser qu’ici quand il y a une grève, les dissidents se font rappeler à l’ordre. Toutes les échoppes avaient donc leur rideau de fer baissé.  Il a été difficile de manger durant ces deux jours, mais je vous rassure uniquement le midi, car la grève se termine à 18h, ensuite la vie et le commerce reprennent leurs droits. De nombreux rassemblements ont eu lieu dans la ville, entourés de la police et de l’armée. Aucun acte de violence semble-t-il. Les activités ont repris jeudi matin. Et tant mieux ! 

Quant à mon activité au Volontariat, elle a débuté mardi matin après un premier contact lundi pour retrouver tout le petit monde de la section Parrainages. J’ai repris avec plaisir les traductions des courriers avec Mohana le matin, ainsi que les prises de vue des enfants, le soir.  Chaque soir de la semaine une joyeuse pagaille anime la terrasse du Volontariat. Les enfants et jeunes passent pour se faire prendre en photos, et pour écrire leur lettre aux parrain-marraine…  Il faut les voir s’appliquer à écrire, à dessiner, aidés pour les plus jeunes par la maîtresse des cours du soir. 

IMG_0589

(quelques jeunes filles qui viennent écrire leur lettre:, dans la joie et la bonne humeur)

IMG_0623

 

J’ai retrouvé avec beaucoup de plaisir Harini, une jeune fille de presque 12 ans, avec qui j’avais sympathisé il y a 2 ans maintenant (photo ci-dessous). Elle s’exprime très bien en anglais (mieux que moi d’ailleurs). Elle est toujours aussi bonne élève et c’est un vrai bonheur que de l’avoir revue. 

 

Harini

 

Harinit et son joli sourire

 

J’ai eu la bonne surprise également de voir arriver Thamaraiselvi, ma filleule.(photo ci-dessous).  Accompagnée de sa maman, elle tenait à me rencontrer rapidement à mon arrivée.  Nous nous reverrons très vite pour passer un moment ensemble. Je suis ravie. Je vous en reparlerai. 

P1100525

Avec Thamaraiselvi, ma filleule 

Ici, les fêtes de Pongal se préparent. Pour ceux qui me suivent depuis quelques années maintenant, je vous ai expliqué l’an dernier, ce que représentent ces fêtes de Pongal en Inde.  Pongal est une fête qui dure 4 jours, afin de célébrer les moissons et l’abondance. 

Le premier jour, les femmes et les filles de la famille se lèvent tôt… très tôt, vers 3h ou 4h du matin, allument un feu et y jettent de vieux vêtements, de vieux chiffons afin de marquer rituellement la fin de quelque chose qui est souillé et de purifier la maison.  

Le deuxième jour, les femmes préparent le Pongal, qui est un gâteau à base de riz bouilli dans du lait mangé à de la mélasse pour le rendre sucré. Elles peuvent ajouter des noix de cajou, des raisins. C'est délicieux. Ce plat doit être partagé avec la famille, les amis, les voisins. 

Le troisième jour, c’est le jour des vaches : elles sont peintes, décorées de fleurs, rubans et pour les honorer, on leur donne du pongal comme repas. 

Le quatrième jour, les Indiens voient des amis, la famille, échangent des voeux, donnent de l’argent aux enfants, des jouets. Chaque maison est décorée avec un ‘kolam’ devant la porte d'entrée, puis des petites bougies et des huiles pour purifier la maison.  

Les enfants sont en vacances pendant ces 4 jours et cette année, la fête est programmée du lundi 14 au jeudi 17 janvier. Ils sont impatients car c’est un peu comme la période de Noël chez nous.  Au Volontariat, ils préparent les spectacles de danse, de kabadhi, de karaté… et chaque soir de cette semaine les enfants sont venus répéter leur spectacle. Promis, lors de mon prochain billet, je partagerai avec vous quelques photos de cette jolie fête. 

Pour l’heure nous sommes vendredi soir, c’est le week-end et je vous le souhaite très bon. Je vous embrasse.  Prenez soin de vous. 

Peggy 

 

Posté par Peggy Mouriaux à 18:18 - Commentaires [2] - Permalien [#]

06 janvier 2019

Bonjour à tous en ce début d'année

J’espère que vous avez passé de bonnes fêtes que ce soit Noel ou le Nouvel An, que vos bonnes résolutions sont prises, bien inscrites dans un petit carnet et que vous êtes encore pleins de l’espoir de les tenir. C’est en tout cas ce que je vous souhaite. 

Chaleur, sourires, soleil,… je suis bien sous d’autres cieux. Après un vol direct sans souci particulier, et un trajet en taxi de Chennai à Pondichery qu’il m’est toujours un peu difficile de vivre, en raison des mauvaises habitudes de conduite des Indiens, me voilà bien arrivée à Pondichery. 

Je suis installée dans une agréable Guest House jusqu’au 11 janvier, date à laquelle je pourrai récupérer la clé de la maison que nous avons louée avec deux amies pour les deux mois qui viennent. 

Samedi matin, le programme était la reprise de contact avec cette ville qui est,  sans aucun doute, pleine de charmes. Les touristes ne s’y trompent pas, ils sont nombreux à cette période de l’année et beaucoup reviennent. Une ville où l’on ressent une certaine douceur de vivre, malgré le bruit des voitures et des motos toujours plus nombreuses d’année en année, les trottoirs défoncés ou inexistants. D’ores et déjà, j’ai pu retrouver quelques saveurs : le délicieux jus d’orange/citron du marchand ambulant au coin de la rue toujours aussi sympathique (photo), le savoureux chai (mélange de thé noir et d’épices parfumées : la cardamone, le gingembre, un peu de cannelle, un clou de girofle, du poivre noir) que prépare Jaya la responsable de la Guest House. 

IMG_0555

 

A mon réveil ce dimanche matin, j’avais envie de faire une balade dans la ville encore un peu endormie. Cette balade m’a enchanté les sens : que ce soit la vue avec les jolies couleurs partout, les odeurs qui parfument les rues, ou bien encore les oreilles avec le chant des oiseaux dans les jardins.

IMG_0571

 Dans les rues, les étals des marchands se mettent en place petit à petit, car aujourd’hui c’est Sunday Market, une sorte de bazar à ciel ouvert. Un jour plein d’effervescence, où tout s’achète, à bas prix. Les familles indiennes sont friandes de ces marchandises et viennent  de tous les coins du Territoire pour se procurer des articles pour la cuisine, pour l’école, du linge ou des vêtements pour toute la famille. On y trouve de tout même des pièces de voiture, de vélo, de mobylette ou de machine à laver. 

la-rue-du-marche

le-marche-aux-puces

Ce midi, j’ai retrouvé avec plaisir une amie indienne : Kalyani. Professeur de Diététique à l’Université de Delhi, bientôt à la retraite, elle travaille désormais à temps partiel et voyage beaucoup, notamment aux Etats Unis pour y retrouver ses enfants qui y sont installés. Kalyani vient plusieurs semaines à Pondichery - et notamment au Volontariat -, pour aider les enfants à mieux s’alimenter. Kalyani parle anglais à la perfection et souhaite apprendre la langue française. Elle a prévu de prendre des cours à l’Alliance Française. Nous échangeons donc en anglais et parfois en français. ça ne peut que nous faire progresser toutes les deux.

 En France, les vacances scolaires sont terminées, les enfants vont reprendre le chemin de l’école. Je leur envoie donc plein de courage pour leur rentrée, notamment à mes adorables trois petites filles.  De mon côté, je vais également faire ma rentrée puisque j'irai au Volontariat.  

Bon courage à tous ! Je vous embrasse. 

 

 

 

Posté par Peggy Mouriaux à 14:32 - Commentaires [7] - Permalien [#]

31 décembre 2018

Vers de nouveaux horizons

Vous souhaitez être heureux, commencez par décider de l’être ! Chiche ?  

Le départ approche, tout comme la nouvelle année qui arrive à grands pas. Il ne reste que quelques minutes  d’ici le décompte qui nous conduira jusqu’à l’année 2019 ! 

Les plantes sont rentrées pour passer l’hiver au chaud. Quelques unes resteront sur le balcon en espérant que le froid ne sera pas trop rude comme l’an dernier durant le mois de février. Vous vous souvenez ? 

L’appartement est propre, rangé, prêt à accueillir qui aurait envie de venir passer quelques jours à Pornichet. Surtout n’hésitez pas, la région est superbe et les balades sur le chemin côtier vous laissent un goût de plénitude. 

La valise est prête (ou presque). Après plusieurs vérifications, le sac de voyage contient bien tous les documents nécessaires à ce long séjour le passeport, les carnets de notes, de dessin, les crayons, les réservations, l’ordinateur, les écouteurs, le chargeur du téléphone, les cadeaux pour les amis indiens, quelques photos de ma petite famille, voilà ! Même si on ne souhaite prendre que le minimum, il y a des incontournables. 

Il me reste à passer le cap de cette nouvelle année 2019 avant de retrouver un autre univers que je connais déjà un peu c’est vrai, mais qui me réserve toujours de nouvelles surprises, de nouvelles découvertes, et surtout de nouvelles rencontres.

Je suis très heureuse car déjà je sais que j’y retrouverai des amis. D’ailleurs, des rendez-vous sont déjà pris : l’arrivée de Claire prévue vendredi après midi, un petit déjeuner au café où travaille Christelle, un déjeuner samedi avec Kalyani, une professeur à l’université de Delhi qui vient chaque année au Volontariat, reprendre contact doucement avec Pondichery et sa douceur de vivre. Un beau programme attend mes premières journées. Je suis ravie. 

Je vous souhaite une très belle année 2019. Qu’elle vous permette de vivre chaque jour, en pleine harmonie avec vos proches, famille, amis et voisins. Mettez de la bienveillance dans vos pensées et vos échanges, de la générosité, de l’indulgence. Cela rendra votre vie et celle des autres plus douce.

La prochaine fois que je vous écrirai, je serai sous d’autres cieux plus chauds. Je vous dis donc à très bientôt et je vous embrasse. 

Peggy 

IMG_0425

 

Posté par Peggy Mouriaux à 23:37 - Commentaires [2] - Permalien [#]

11 décembre 2018

A très bientôt

IMG_6040

Bonjour à tous, heureuse de vous retrouver pour un nouveau partage. Début janvier 2019, je vais reprendre le chemin vers l'Inde du Sud et plus globalement vers l'Asie, car cette fois-ci je poursuivrai mon périple avec un séjour au Vietnam. Mais je vous en dirai plus bientôt.

Il me reste à préparer le sac ou la valise, je n'ai pas encore choisi car cette fois j'ai décidé de voyager 'léger'... mais peut être est-ce (encore) un voeu pieux ?  

D'ici là je souhaite à tous de passer de bonnes fêtes. N'oubliez pas de partager vos bons moments avec ceux que vous aimez, avec bienveillance, amour, tendresse sans oublier de leur dire que vous les aimez.  

J'espère que vous m'accompagnerez durant ce nouveau séjour. Savoir que vous regardez les photos, lisez les posts et que vous me laissez des messages, m'est d'un grand soutien et me procure beaucoup de plaisir. Alors je vous dis à très bientôt j'espère.
Peggy 

IMG_0269

 

 

Posté par Peggy Mouriaux à 21:19 - Commentaires [3] - Permalien [#]